Conseils pour choisir son matériel de bivouac

Ah, les joies du premier camping sauvage ! Elles peuvent vite virer au cauchemar si vous faites les mauvais choix en matière d’équipement…
Voyager léger doit rester votre maître mot. Le poids est l’ennemi de la performance, mais aussi du plaisir. Au cours d’une randonnée bivouac, il faut se préparer à rencontrer tous les types de temps, surtout si l’on part pour plus d’une semaine.
 
Dans l’abondance des matériels proposés sur le marché, il va donc falloir opérer des choix, trouver le juste équilibre, sélectionner les indispensables ne surtout pas s’encombrer des outils inadaptés et inutiles dont on n’aura que faire. Le bon équipement a un coût, alors autant ne pas se tromper sur sa sélection.
Dominique Moreau - Photographe voyageur et aventurier
LA TENTE
 
Légère : le poids est l’ennemi du randonneur. Votre tente doit donc être aussi légère que possible, ce sera votre premier critère d’achat.
 
Simple : un système de tente qui se monte et démonte rapidement, une toile déperlante qui sèche vite. Une abside est toujours importante à l’entrée : vous pourrez y laisser tout ce qui encombrerait inutilement l’espace intérieur et craindrait l’humidité de la nuit. Assurez-vous de la présence de moustiquaires solides, pratiques et efficaces sur toutes les ouvertures.
 
Robuste : il va falloir monter et démonter la tente matin et soir pendant de nombreux jours, alors autant investir dans du bon matériel !
Les fabricants expérimentés : Ferrino, Msr, Moutain Hardwear…
 
LE SAC DE COUCHAGE
 
Un sac de couchage doit être accueillant et douillet. Prévoyez un modèle technique le plus léger possible pour une isolation et un confort adaptés à la saison, au climat et à la région. Prévoyez un sac à viande (drap de propreté intérieur), car certains duvets supportent mal le lavage (particulièrement le duvet d’oie ou de canard). 
Les fabricants expérimentés : The North Face, Valandré, Millet, Simond…
Dominique Moreau photographe et aventurier
LE MATELAS
 
C’est toujours le maillon faible des nuits sous la tente ou à la belle étoile. Le matelas gonflable ultra-léger est à privilégier par rapport au matelas autogonflant.
 
Sachez que c’est l’épaisseur du matelas, par le volume d’air qu’il maintient entre le sol et vous, qui vous isole du sol, du froid et de l’humidité, privilégiez une épaisseur maximale.
 
Choisissez un matelas gonflable robuste : il va falloir le gonfler et le dégonfler matin et soir, le plier et le déplier quotidiennement, et le plus simple et le plus économique est là encore d’investir dans du matériel de qualité. Choisir est difficile : privilégiez une dimension adaptée à votre morphologie (hauteur et poids). Oubliez le matelas autogonflant, assez encombrant et lourd, sachez qu’ils ne tiennent même pas gonflés une nuit entière. 
Les fabricants expérimentés : Thermarest, Nemo, Trangoworld…
 
LE RECHAUD
 
Emportez le brûleur avec une petite bouteille de gaz fixé dessus. C’est suffisant pour préparer une soupe, une portion de pâtes, une boisson chaude, réchauffer une boite de conserve. Le plus polyvalent des réchauds est le Primus modèle « Himalaya Omni Fuel Titanium » pour moins de 400 grammes et puissance de chauffe de 3 000 watts. Il est capable de fonctionner au pétrole lampant, à l’essence C, au sans-plomb, au diesel, au kérosène et même avec le gaz des cartouches à vis !
 
N’oubliez jamais la boîte d’allumettes, le briquet et la pierre à feu Firesteel. Conservez-en plusieurs exemplaires bien au sec, dans vos poches et dans la popote de cuisine.
Les fabricants expérimentés : Msr, Jetboil, primus…
 
LA POPOTE
 
La plupart du temps, une seule casserole suffit. Choisissez une casserole en titane, de taille moyenne, adaptée à votre brûleur pour économiser le gaz et munie d’un couvercle pour accélérer la cuisson.
Le fabricant expérimenté : Msr, Jetboil…
 
LA BOUTEILLE THERMOS
 
Choisissez un thermos en inox intérieur/extérieur pour leur robustesse, et de grande contenance pour l’aspect pratique si vous disposez d’un camp de base. Vous trouverez couramment des modèles de 0.5 litre, plus difficilement 1 litre.
Le fabricant expérimenté : Primus
_____________________
Rédaction et photographies de l’article : Dominique Moreau
Mes 10 plus beaux bivouacs
 VOUS POURRIEZ AIMER …

« Mes articles conseils et astuces pour préparer votre randonnée »

Dominique Moreau - Photographe Voyageur Aventurier

 Suivez l’actualité de mes aventures…

Logo facebook pour le blog Adventure Nature

ADVENTURE       PHOTOGRAPHY        NEWS        COMMUNITY


 Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans autorisation de l’auteur est strictement INTERDITE.

Publicités

Laissez-moi un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :